LES COLLECTIONS DU MUSEE DES BEAUX ARTS DE NICE

Luc-Olivier MERSON
Paris 1846 - 1920
Le repos en Egypte
Huile sur toile
1880
77 x 133 cm
Legs de M. de Saint-Aignan, 1925
N° inv. 2075

Dans la profonde et paisible nuit d’Egypte, la Sainte Famille, fuyant la cruauté du roi de Judée, Hérode, trouve un repos mérité sous un ciel constellé d’étoiles. Le feu est presque éteint, Joseph s’est déjà endormi. Marie et l’Enfant ont trouvé refuge entre les pattes d’un antique sphinx, personnification du dieu Rê-Harmakhis, le dieu du soleil levant. Indépendamment de l’atmosphère grise et bleue, le peintre a su mettre remarquablement en présence deux religions qui semblent se télescoper dans l’espace et dans le temps : l’immémoriale religion des Pharaons d’Egypte, religion dont les dieux vont mourir, et l’Enfant, le Messie, porteur de la Bonne Nouvelle et du Christianisme. L’artiste a accentué cette rencontre étrange en insistant sur la clarté surnaturelle qui émane de l’Enfant divin. Cette lumière intérieure contraste avec la masse sombre, à peine éclairée par les rayons lunaires, du sphinx, désormais muet, au regard déjà tourné vers un autre infini.
Clotilde Simonis

biographie artiste