LES COLLECTIONS DU MUSEE DES BEAUX ARTS DE NICE
Jean-Baptiste CARPEAUX

Valenciennes, 1827 – Courbevoie, 1875
Le Génie de la danse
1872
Bronze
104 cm
Don de Mme Clément-Carpeaux, 1934
N° inv. 2917

Ces deux figures sont extraites du groupe de La Danse, qui orne la façade de l’Opéra de Paris. Une copie y remplace aujourd’hui l’original conservé au musée d’Orsay.
Considéré comme scandaleux, le groupe est maculé d’encre peu de temps après son inauguration, et il fut décidé de le remplacer par un nouveau groupe, commandé à Gumery, plus académique, mais qui ne fut jamais mis en place
Le mouvement, que Carpeaux s’efforce de rendre dans toute son œuvre, est la caractéristique majeure de ce bronze. En effet, chaque élément de la statue participe à ce dynamisme : la courbure du corps, le mouvement du drapé, les cheveux au vent, la tension de chaque membre, le sourire jubilatoire …
L’allure androgyne de ce génie s’explique ainsi : il était tout d’abord féminin, mais sensible à l’opinion d’un ami selon laquelle les muscles du grand abdomen de la femme ne sont pas saillants, Carpeaux prit pour modèle le corps d’un menuisier de sa connaissance, tandis que la femme d’un prince roumain, Hélène de Racovitza, posait pour le visage.

Clotilde Simonis

biographie artiste
Autres oeuvres
- Le triomphe de Flore

catalogue : 1989 / Jean-Baptiste Carpeaux, Forneris, J., A.C.M.E., 1989. 81 p., 76 ill. / 50F