Actualités

Nouvel accrochage été 2018 (4 salles)

Dufy
Raoul Dufy, Le Casino Marie-Christine au Havre, 1910, huile sur toile, 65,5 x 81,5 cm
.Le Havre, musée d'art moderne André Malraux © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn © ADAGP, Paris

« Raoul Dufy : du Havre à Nice, avec la mer comme témoin » du 28 juillet au 17 septembre 2018

Les loisirs balnéaires évoqués par les baigneuses, les promenades, sont des thèmes prisés par Raoul Dufy tout au long de sa vie. Si le musée de Nice possède des ouvres pittoresques liées à la présence de Dufy à Nice et sur la Côte Méditerranéenne, comme La Baie des Anges, le Casino de la Jetée-Promenade, Le port de Marseille ou les jardins d'Hyères il reste que les ouvres peintes au Havre, à Sainte-Adresse ou en atelier à Perpignan, témoignent d'une inspiration commune avec un langage particulier. Les signes et les motifs d'un tableau à l'autre, à partir du moment où il délaisse l'impressionnisme, montrent la recherche d'une écriture personnelle du peintre. Cette évolution sera mise en valeur par une sélection d'ouvres du musée de Nice (huiles et dessins gravures) et par les aimables prêts du musée Malraux ( Havre) et du musée Hyacinthe Rigaud (Perpignan). Certains artistes dont le travail a impressionné Dufy (Boudin, Marquet, Matisse, Braque, Cézanne, ,Picasso) sont évoqués à travers les ouvres de la collection du musée.

« La vague post-impressionniste » : autour des ouvres majeures du musée ( Pierre Bonnard, Louis Valtat, Marie Laurencin, Moise Kisling, Georges d'Espagnat, René Seyssaud, Henri Lachièze-Rey, Henri Lebasque, Raoul Dufy ), un ensemble d'ouvres de peintres moins connus ayant vécu à Nice ou au bord de la Méditerranée(Louis Pastour, Charles-Martin Sauvaigo, Maxime Boulard de Villeneuve, Marie Lebasque-Reymond) est à l'honneur.

«Alexis et Gustav-Adolf Mossa : Ymagiers du Carnaval de Nice de père en fils » un ensemble d'ouvres qui retourne aux sources même du Carnaval.

«Maurice Marinot » Un fauve dont les ouvres en trois dimensions portent l'art de la verrerie soufflée au rang de la sculpture

Exposition permanente

Exposition permanente au rez de chaussée: Salle Vanloo, peintures orientalistes ( Eugène Delacroix, Paul Trouillebert, Luc-Olivier Merson), peinture française académique (Paulin Guérin, , Grandin, J.Drouais), peinture flamande (Y.Brueghel de Velours, H .Van Somer) et italienne (F.Cozza)

1er étage : galerie d'art sacré (Le Bronzino), salle d'arts asiatiques (Hokusai, Xu yang) , Ecole de Barbizon (Gustave Courbet, Jean-Baptiste Corot), salle Jules Chéret

Salle Post-impressionnistes et Modernes (Guillaumin, Signac, Jongkind, Pierre Bonnard, Kees van Dongen), Salle Raoul Dufy (huiles et céramiques), salle d'arts décoratifs ( pâtes de verre et céramiques de Maurice Marinot, Pablo Picasso), salle Gustav-Adolf Mossa (huiles et aquarelles)

La présentation sur le site est non contractuelle et l'accrochage susceptible d'être modifié en fonction des périodes.

Salle Arts asiatiques

Portrait imaginaire de Ma Tcheou Tch'eng (1548-1604)
Encres de couleur sur soie, Chine 1ere moitié du XVIIIe siècle

Salle Barbizon


Jean Baptiste Corot :La clairière

Salle Jules Cheret

Huiles, pastels, dessins, mobilier

Photos Muriel Anssens © Ville de Nice