Georges Rousse
27 février au 16 mai 2010

retour

Georges Rousse est né en 1947.
Il vit et travaille à Paris et séjourne régulièrement à Nice.

A l’occasion de « Mars au musée », le musée des Beaux-Arts invite l’artiste Georges Rousse à s’approprier une partie de son bâtiment non accessible au public et qui préserve les traces d’un passé prestigieux. La photographie issue de cette intervention représente à la fois un hommage au palais Kotchoubey et le trait d’union entre deux époques. Le travail de Georges Rousse s’attache depuis l’origine à des espaces oubliés et voués à la destruction, des lieux abîmés par le temps profondément marqués par l’activité humaine qui a les désertés.

Mêlant l’acuité du regard du photographe à celui du peintre, Georges Rousse se fait aussi l’architecte d’une étrange mutation pour porter ce lieu à notre attention ; par l’interaction de la couleur (peinture), de la lumière (naturelle) et de l’architecture (ancienne et rapportée), il le sublime et lui confère une nouvelle dimension, celle de l’œuvre d’art, du sacré. La photographie qui résulte de l’installation, sans trucage ni retouche, transpose ainsi l’âme du lieu bien au-delà de son existence éphémère.

Ce travail s’inscrit par ailleurs dans le cadre de l’exposition « Georges Rousse » présentée à partir du mois de février 2010 par le Théâtre de la Photographie et de l’Image.

retour

rouss