Traits Noirs
Moo Chew Wong et ses invités, 35 ans d'atelier de gravure à la Villa Arson

16 octobre 2009 au 24 janvier 2010

retour

Vernissage le 15 octobre 2009 à 18h

La collection d'estampes de la Villa Arson à Nice est riche de près de 1 300 gravures, dont une sélection représentative du fonds de 1974 à nos jours est ici présentée pour la première fois.

Cette rétrospective réunit autour des oeuvres personnelles de Moo Chew Wong, artiste et enseignant, un choix de gravures réalisées au fil des années. La scénographie évoque l'atelier de gravure de l'Ecole nationale supérieure d'art de la Villa Arson, avec son atmosphère musicale, ses gravures épinglées au mur, comme si elles sortaient tout juste de la presse, et ses souvenirs.

Moo Chew Wong, professeur de gravure depuis près de trente cinq ans a conservé un exemplaire de chaque planche gravée par les étudiants de l'école et les artistes invités dans son atelier, dont certains s'imposent aujourd'hui sur la scène de l'art contemporain : Antonio Alvarez, Ghada Amer, Ben, Christophe Berdaguer, Caroline Bouissou, BP, Sabina Braxton, Jonathan Cejudo, Béatrice Cussol, Dubus, Jérôme Dupin, Marie-Ange Guilleminot, Céline Hudréaux, François Jeune, Cynthia Lemesle, Philippe Mayaux, François Matteudi, Frédérique Nalbandian, Claire Noesen, François Orsini, Gérald Panighi, Claudio Parmiggiani, Stéphane Penchréa'h, Philippe Pennognot, Pascal Pinaud, Noémie Privat, Gérard Serée, Stéphane Steiner, Cédric Teisseire, Ulrike Theusner, Tatiana Trouvé, Nathalie Trovato, Christian Vialard, Trevor West... C'est au total près de cent artistes confirmés ou jeunes artistes qui sont présents dans cet accrochage.

L'exposition se structure en deux volets. Sous l'intitulé Le Journal des Abbesses, est présentée une suite de croquis gravés sur le motif, à la pointe sèche, d'observations légères, de notations furtives du spectacle que constitue pour l'observateur attentif et familier qu'est l'artiste la contemplation quotidienne de l'agitation humaine dans la rue des Abbesses à Paris.

« Je ne peins pas l'être, je peins le passage »

Cette citation de Montaigne, que Moo Chew Wong a fait sienne suggère poétiquement la nature des gravures qu'il a choisi d'exposer.

Moo Chew Wong est né en 1942 en Malaisie. Il vit et travaille à Paris et enseigne à la Villa Arson à Nice. Il a été élève de Gustave Singier à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris (1967-1969), puis s'est formé à l'atelier Lacourière-Frélaut à Paris (1968-1973). En 1973 il obtient la Médaille d'Or de gravure à Epinal, puis en 1978, le Grand Prix International de la Gravure, à Biella, en Italie.

Des oeuvres de Moo Chew wong sont présentes dans plusieurs collections publiques françaises : Ville de Saint Denis, Fond national d’art contemporain, FRAC Auvergne, Bibliothèque Nationale de France (200 gravures de petit format acquises en 1997. Depuis 1974, il est professeur de gravure à la Villa Arson, parallèlement à la poursuite de sa carrière d'artiste comme peintre et comme graveur.

retour