« Albrecht Dürer, collections de Nuremberg »
18 septembre - 12 décembre 2004
dans le cadre du jubilé Nice/Nuremberg 1954-2004

Jeune couple et la mort, (la promenade) vers 1497-1498
Gravure sur cuivre 195 x 121 mm

dossier de presse
oeuvres
autour de l'exposition
retour

C’est une exposition exceptionnelle qu’accueille le musée des beaux-arts de Nice, pour commémorer le cinquantenaire du pacte de jumelage signé entre Nice et Nuremberg (20 octobre 1954), le jumelage le plus ancien parmi les nombreux pactes ratifiés par la Ville de Nice.

Près de cent gravures sur cuivre et bois, signées du Maître de la Renaissance Allemande, Albrecht DÜRER (1471-1528) gracieusement prêtées pour la plupart, par la Ville de Nuremberg, mais également par le Germanisches National Museum, sont rassemblées à Nice. L’ensemble comprend notamment deux des Trois grands livres d’Albrecht DÜRER (oeuvres graphiques réunies et éditées en 1511 sous forme de livre) : La Grande Passion, suite de douze gravures sur bois décrivant les souffrances du Christ, et La Vie de Marie, description de la vie de la Vierge, empruntée aux Apocryphes. Quatre planches isolées de l’Apocalypse qui fut le premier grand livre édité par Dürer ainsi que des planches de la Passion gravée sur cuivre et de la Petite Passion, complètent cet ensemble.

Dürer a joui de son vivant d’une réputation immense, surtout comme graveur, technique dans laquelle il a atteint une perfection sans précédent. Il était capable de donner à ses gravures un très grand effet de modélisation pittoresque et une plasticité corporelle. Avant lui, il convient de citer parmi les plus grands graveurs sur cuivre, le maître du Haut-Rhin, Martin Schongauer (1445-1491) et l’italien Andrea Mantegna (1431-1506), dont les réalisations techniques et les influences stylistiques l’ont inspiré.

L’exposition est réalisée en collaboration avec la ville de Nuremberg -Dr Jutta-Tschoeke, directrice de la Maison Dürer de Nuremberg, Dr. Rainer Schoch, responsable de la collection graphique du musée national germanique- et le Musée des Beaux-Arts de Nice -Béatrice Debrabandère-Descamps, conservateur-.

Un catalogue de l’exposition sera publié Par les éditions Prestel.

dossier de presse
oeuvres
autour de l'exposition
retour